La Récolte des oliviers

Depuis déjà quelques mois, la Maison Patoulatchie s’est engagée dans une aventure chère à la Provence, la récolte des olives, fruits si nobles utilisés depuis toujours.

En plein coeur de la Provence, différentes variétés se croisent, cayon, bouteillan, aglandau, picholine, petit ribier… Que de belles variétés de différentes couleurs, tailles, odeurs, caractéristiques que l’on regroupe sous le terme de “qualités organoleptiques”.

Qualités que nous avons eu la chance de pouvoir apprécier le lendemain ou le surlendemain dans son produit fini : l’huile des olives.

Olivade 1

La récolte s’effectue à l’aide de filets posés aux pieds des arbres, ce qui nous permet de passer autour des oliviers avec des peignes vibreurs ultra-légers (ressemblant à des fourches en carbone) et d’une superbe maniabilité.

Le peigne fonctionne avec une batterie dorsale ou avec un convertisseur pour batterie (type automobile).

Cela nous permet de récolter rapidement en tournant autour des oliviers afin de ne pas en perdre une ! Un vrai travail de collaboration où chacun a sa technique et son style !

Les filets sont ensuite rassemblés pour être mis en caisse puis effeuillés. L’effeuillage est important pour le moulin afin que les feuilles ne gênent pas durant la presse.

Olivade 2Nous récoltons des oliviers de taille moyenne allant de 10 à 50 ans. Les arbres nous permettent d’avoir des rendements impressionnants cette année, avec 23% (d’huile dans l’olive) de moyenne ce qui équivaut à 1L d’huile pour 6Kg d’olives extraites. En général les taux avoisinent les 17%.

Cela peut être expliqué par l’été très chaud et l’arrosage en goutte à goutte sur l’oliveraie.

Evidemment avec cette huile nous nous régalons tout le midi et avons réalisé tant de prouesses culinaires, parmi les meilleures l’anchoïade, le maquereau, les sardines, chevreuil ou encore le pain qui finira bagnat dans cette huile…

Tant de bons repas partagés qui resteront mémorables dans cette récolte  car oui c’est aussi ça le travail et l’engouement qu’on veut lui mettre !

Nous vous attendons en Provence verte afin de déguster cette merveille.

“Le secret du bonheur est de regarder toutes les merveilles sans oublier les deux gouttes d’huile dans la cuillère”

Laisser un commentaire